MAMA : UN VIEILLARD EMEUT LES VISTEURS DE GBAGBO.

Le samedi 28 août dernier le peuple Wê a décidé de rendre visite au le président Gbagbo acquitté puis libéré après avoir passé 10 années en détention préventive à la Haye après avoir passé.

Ce jour là Mama qui a accueilli la visite était bondé de monde venu essentiellement du Cavally et du Guémon pour dit-il purifier et dire Yako au président Laurent GBAGBO après tout ce qu’il a enduré ces 10 dernières années.

Dans cette ambiance festive la présence d’un vieillard à fait parlé de lui de façon très spéciale. Agé de plus de cent ans, Foabiê Philippe, originaire de Guiglo a tenu à effectuer le déplacement en convoi depuis sa ville natale jusqu’à Mama pour réaliser un vœux qu’il caressait depuis la déportation du président Gbagbo à la Haye. Le vieux Foabiê voulait juste revoir vis-à-vis le président Laurent Gbagbo et le toucher une dernière fois le président avant que Dieu le rappelle (lui Foabiê) . La cérémonie de Purification du président Gbagbo organisée par le peuple WÊ ce samedi 28 août 2021 à Mama était pour lui l’occasion rêvée.

Ainsi le vieillard parcours 210 Km avec ses deux épouses pour réaliser ce rêve qu’il chérit depuis bientôt 10 ans. Son rêve s’est enfin réalisé.

Après que l’honorable Tcheidé Jean Gervais l’ait annoncé, il l’invite a venir au centre de la scène. Alors que le vieux Foabiê marchait à pas de tortue, on aperçoit le président Gbagbo se lever de son fauteuil pour aller à sa rencontre. Sous les acclamations, les deux hommes se serrent fortement dans les bras avec amour. Une accolade affective, probablement la dernière, telle que le vieux Foabiê l’avait rêvé. J’ai entendu dans la foule quelqu’un s’écrier : « Le vieux peut mourir en paix ». A moi d’ajouté « son paradis est clair ». Après avoir réalisé son rêve, le vieux Foabiê demande qu’on lui passe le micro. Il a un important message pour son ami le président Gbagbo : « Gbagbo Laurent, tu n’es pas un ivoirien fabriqué. C’est toi le vrai ivoirien. Merci d’avoir triomphé, tu es revenu, les choses seront normales, TU VAS REPRENDRE LE POUVOIR.

C’est toi le FPI, nous allons te suivre dans tes décisions. Et tu vas reprendre le pouvoir. », a-t-il affirmé sur un ton prophétique. Cette scène m’a fait couler des larmes. On peut aimer quelqu’un comme ça ?

Cr: Pythagore Panel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.